/ Bonnes pratiques /
/

Cabinet médical : les 5 choses auxquelles penser quand on déménage

Un déménagement, c’est toujours une période que l’on redoute. Alors quand il s'agit de votre cabinet médical... Les complications s'annoncent d'autant plus nombreuses !

Afin de vous accompagner au mieux dans cette démarche, nous vous avons résumé les essentiels pour vous en sortir dans vos démarches administratives.

--

1. Contacter la CPAM

Tout d’abord, il faut savoir que suivant le lieu où vous projetez de vous installer, les démarches ne seront pas les mêmes. Ainsi, si vous changez de ville ou de département, il incombe au médecin de contacter la CPAM afin de l’informer du futur déménagement du cabinet. Pour cela, il suffit de prendre contact avec la CPAM soit :

  • par téléphone au 0 811 709 075 (0,06€/min + prix d’un appel) où un conseiller vous répondra du lundi au vendredi entre 8h30 à 17h30, soit par la messagerie de votre espace pro
  • en vous rendant dans la rubrique “Échanges” où votre demande sera prise en compte en 48h.

2. Informer le Conseil national de l’Ordre des médecins

Ensuite, il convient d’informer le Conseil de l’Ordre des médecins en lui adressant un courrier recommandé avec accusé de réception dans lequel vous demandez à être radié du département que vous quittez.

Il faut aussi penser à informer le nouveau département de votre arrivée en envoyant un second courrier en recommandé à l’adresse départementale du Conseil de l’Ordre correspondant à votre nouvelle localisation.

3. Prévenir l’Agence Régionale de Santé (ARS)

Si vous changez de région, vous devez en informer votre nouvelle Agence Régionale de Santé. Cette fois-ci, pas besoin de prévenir celle de votre ancienne région. C’est l’ARS de votre nouvelle région qui s’occupera des modifications avec l’ancienne région. Aussi, vous allez recevoir un nouveau numéro ADELI suite à ce changement de liste.

4. Prévenir l’URSSAF

Enfin, pour obtenir votre numéro SIRET, il faut penser à se tourner vers l’URSSAF de votre nouvelle région qui pourra transmettre le nouveau numéro à votre caisse de retraite. Afin de suivre au mieux le bon cours de ces changements, nous conseillons de passer un petit coup de fil à votre caisse de retraire pour bien vous assurer que le changement a été effectué.

5- Anticiper la mise en service de l’électricité et d’internet

Quand on a le nez dans le paperasse, on peut en oublier l’essentiel. Avant d’arriver dans votre nouveau cabinet, pensez bien à anticiper la mise en service de l’électricité. Cela vous permettra d’osculter vos nouveaux patients à la lumière dès votre arrivée ! Vous pouvez choisir un fournisseur qui s’adresse aux professionnels comme Direct Energie dont on vous parle dans cet article.

Dernier conseil pour un maximum de confort lors de votre installation : choisissez rapidement une offre internet ici afin d’éviter le temps d’attente de la mise en service.

Cela vous permettra de mettre en place rapidement voire dès votre arrivée vos outils de bureau et de communication professionnels (dont MonDocteur !), et bien sûr, de recevoir vos nouveaux patients le plus tôt possible dans les meilleures conditions !

Vous avez d'autres conseils ? Votre déménagement s'est passé sans heurts ? On attend vos retours en commentaires 💬