/ Innovation /
/

DeuxièmeAvis : vous favoriser l'accès à des médecins ultra spécialisés via le téléconseil

Avez-vous entendu parler de la plateforme de téléconseil deuxiemeavis.fr ?

L'équipe de DeuxièmeAvis s'est donné pour mission de donner accès aux équipes médicales et aux patients à des médecins experts pour un avis ultra spécialisé en cas de problème de santé grave.

Pauline d'Orgeval, co-fondatrice de DeuxièmeAvis, s'est prêtée à nos 6 questions et nous détaille son projet ambitieux  et le feuilleton de la téléconsultation en France.

--

📣 Entretien avec Pauline d'Orgeval

👉La mission de DeuxièmeAvis en 1 phrase

Démocratiser et faciliter l’accès à l’expertise médicale en cas de problèmes de santé grave dont la complexité nécessite un avis ultra spécialisé.

👉 DeuxièmeAvis en 3 dates  

👉 La télémédecine aujourd'hui : où en est-on concrètement ?

Les  outils sont là et performants.

L’usage arrive progressivement et changera d’échelle dès lors que la prise en charge sera effective que ce  soit par la sécurité sociale et/ou par les complémentaires santé.  

👉 Le concept du "deuxième avis" : une réalité en France ?

D’une certaine façon, oui c’est une réalité car les consultations physiques des médecins experts sont déjà en grande partie constitués par des demandes de deuxième avis médical.

Le deuxième avis est une pratique courante entre médecins et  les médecins traitants encouragent souvent leurs patients en cas de  problèmes de santé graves à prendre un deuxième avis.

Mais la France a quand même du retard car dans d’autres pays, le droit au deuxième avis en cas de maladies graves est inscrit dans la loi :

  • En Allemagne, le droit à un deuxième avis a été réaffirmé dans la dernière loi santé de 2015 et est inscrit dans la Charte des droits des patients.
  • En Suède, le droit à un deuxième avis médical est reconnu et protégé par la loi sur les soins de santé du 30 juin 1982, et a été renforcé par la loi du 1er janvier 1999. Avec la loi de 2015, ce droit a été à nouveau confirmé  pour les patients souffrant de maladies graves et mortelles.

👉 Comment DeuxièmeAvis travaille avec les professionnels de santé ?

Depuis le départ, deuxiemeavis.fr a la volonté de s’insérer dans le parcours de soin du patient et de travailler avec les médecins.

D’ailleurs, les patients arrivent sur notre service deuxiemeavis.fr de plus en plus sur recommandation de leur médecin traitant,  qui a un rôle d’orientation et n’a pas forcément dans son réseau  médical un médecin avec un très haut niveau d’expertise médical pour chaque maladie.

De plus, systématiquement le deuxième avis médical (qui est sous forme de compte rendu écrit et signé) est envoyé à l’équipe médicale traitante.

Car, ce qui est primordiale dans le cadre d’un deuxième avis est le haut niveau d’expertise du médecin pour la pathologie en question  et ce niveau d’expertise n’est pas toujours simple à identifier pour un  médecin et encore moins pour le patient.

Dans le cadre de maladies  rares, il existe des filières maladies rares  avec des centres de référence au niveau national. Il en est de même  pour les cancers rares mais c’est loin d’être le cas pour toutes les  maladies et ces centres de référence ne sont pas encore très connues.

Par ailleurs, il peut être difficile d’obtenir un rendez-vous rapidement chez un médecin expert de sa maladie alors que dans certains cas l’équipe médicale et le patient  doivent prendre une décision rapidement.

Enfin, parfois, il n’y a tout simplement pas de médecin expert d’une maladie précise dans son environnement géographique  : dans son département, ou  même dans sa région ! Dans ce cas-là,  un deuxième avis par internet dans la mesure où le service est sérieux  et a obtenu les autorisations nécessaires (CNIL notamment) peut être une  solution très pertinente. Deuxiemeavis.fr par exemple permet d’obtenir un deuxième avis en moins de 7 jours  auprès de médecins référents au niveau national voire international.

👉 1 rêve fou pour demain ?

Que le service deuxiemeavis.fr soit pris en charge par la sécurité sociale !