/ Innovation /
/

L'app qui connecte 30 000 diabétiques à leurs professionnels de santé

Avez-vous entendu parler de myDiabby ?

Cette plateforme connecte les patients diabétiques (type 1, 2 ou diabète gestationnel) à leur équipe médicale.

C'est également un premier pas réussi pour la télésurveillance en France, autour d'un projet de grande ampleur (30 000 patients suivis !).

Anastasia Pichereau, co-fondatrice de myDiabby, s'est prêtée à nos 7 questions et nous détaille le projet ambitieux de myDiabby et le feuilleton de la télésurveillance

--

📣 Entretien avec Anastasia Pichereau

👉 4 data sur le diabète aujourd'hui en France ?

  • 3,7 millions de diabétiques en France
  • 10% des femmes enceintes présentent un diabète gestationnel
  • 1/5 des diabétiques de type 2 sont des femmes ayant eu un diabète gestationnel
  • 1 800 diabétologues

👉 La mission de myDiabby en 1 phrase ?

myDiabby est la plateforme qui relie les patients diabétiques à leur équipe médicale habituelle.

mydiabby-1

👉 myDiabby en 3 dates ?

  • Avril 2015 : Lancement de myDiabby, au départ uniquement pour le suivi du diabète gestationnel
  • Avril 2016 : 2 500 patientes ont été suivies sur myDiabby pour leur diabète gestationnel
  • Avril 2018 : 30 000 patients ont été suivis par leur équipe médicale via myDiabby, tous types de diabètes confondus (soit 2000 nouveaux patients inscrits par mois)

👉 La télésurveillance aujourd'hui : où en est-on concrètement ?

La télésurveillance est un acte de télémédecine qui est reconnu officiellement, mais pas encore valorisé dans la pratique courante.

Les autorités de santé ont mis en place le programme ETAPES, qui est une expérimentation en conditions réelles à l’échelle nationale permettant de valoriser la télésurveillance dans le suivi de certains profils de patients atteints de maladies chroniques. Dans le diabète, myDiabby Healthcare fait partie des quelques plateformes qui permettent aux professionnels de santé de suivre leurs patients avec le programme ETAPES.

Pour les autres profils de patients diabétiques (DT1 et DT2 ne répondant pas aux critères du programme ETAPES, femmes ayant un diabète gestationnel), la télésurveillance n’est pas encore valorisée. Notre principale mission aujourd’hui est de débloquer la valorisation pour permettre aux professionnels qui travaillent déjà sur myDiabby d’être rémunérés pour le suivi de ces patients. Nous avons des échanges très réguliers avec les autorités de santé pour arriver à cet objectif.

👉 Comment myDiabby travaille avec les professionnels de santé ?

Nous avons une approche très « terrain », c’est à dire que nous ne développons pas seulement la plateforme dans notre coin, mais nous collectons tous les jours les retours et besoins de nos utilisateurs pour construire les fonctionnalités qui feront la différence.

Ce travail en boucle fermée représente plus de la moitié de nos développements sur la plateforme. Cela nous semble essentiel réaliser une application que les patients utilisent plusieurs fois par jour et que les praticiens utilisent comme outil de travail.

👉 Quel est l'intérêt pour les professionnels de santé ?

Selon les méthodes de travail des professionnels de santé, les intérêts peuvent être multiples.

Dans un premier temps, l’intérêt est de proposer à ses patients un carnet de suivi complet sous forme d’application mobile (au lieu d’un carnet papier) permettant de rassembler les données de glycémie, de traitement, d’insulinothérapie, d’alimentation, d’historique du parcours médical en un seul endroit.
De plus, les patients peuvent y retrouver des contenus d’ETP et de l’information grâce aux ressources myDiabby (vidéos, fiches pratiques) ou bien les documents propres à son équipe médicale.

Pour les praticiens ne souhaitant pas faire de télésurveillance, myDiabby est un très bon support de consultation.

Même si le patient vient en rendez-vous les mains dans les poches, le professionnel de santé peut accéder depuis son ordinateur à l’historique de son suivi avec des données claires et faciles à interpréter. Et comme la plateforme est interopérable, le praticien pourra retrouver l’ensemble des résultats de ses patients en un seul et unique logiciel, quel que soit le matériel ou le traitement que le patient utilise.

Pour les praticiens qui souhaitent faire de la télésurveillance ou qui souhaitent remplacer les échanges avec les patients par email ou téléphone, myDiabby Healthcare permet de visualiser l’ensemble des patients en cours de suivi et de gagner du temps grâce à une utilisation ergonomique et des alertes indiquant quel dossier patient consulter à quel moment.

myDiabby-MonDocteur-diabete-1

Une fois les alertes paramétrées (un référent unique myDiabby vous forme à l’utilisation et vous aide à mettre en place le suivi), le praticien peut voir sur son tableau de bord les patients ayant déclenché les alertes hyperglycémies, hypoglycémies, ayant partagé un document ou envoyé un message, ayant arrêté de se suivre ou ayant besoin d’aide. La messagerie intégrée permet de supprimer totalement les échanges déstructurés et non sécurisés par email avec les patients, et l’organisation entre différents praticiens travaillant en coordination est largement optimisée.

Le fait que 140 centres hospitaliers et une cinquantaine de cabinets de ville utilisent aujourd’hui myDiabby pour suivre leurs patients alors que la valorisation de la télésurveillance n’est pas encore effective témoigne d’un réel bénéfice dans la méthode de travail et la qualité de la prise en charge.

Dans tous les cas, la plateforme s’adapte à l’organisation de chacun et aux bénéfices qu’il souhaite en tirer.

👉 1 rêve fou pour demain ?

Nous croyons beaucoup, surtout pour le suivi des maladies chroniques, à la prise en charge globale au lieu de la tarification à l’acte.

Le patient serait alors pris en charge à l’année, avec un suivi combinant consultations, télésurveillance, échanges à distance, visites à domicile et hospitalisation selon les besoins nécessaires à sa prise en charge, avec un lien entre le patient et son équipe médicale entre les différents événements.

Selon nous, la mise en place de la télésurveillance dans le parcours de soins du patient est un grand pas en avant pour éviter la rupture du lien avec les praticiens entre les consultations. D'ailleurs, les expériences que nous avons eues jusqu’à aujourd’hui vont dans ce sens et sont encourageantes : les patients et praticiens en sont très satisfaits.

Merci à Anastasia pour ses réponses !
✨ Vous voulez découvrir d'autres startups innovantes dans le domaine de la santé ? Retrouvez nos articles sur :